Strike

Strike

@strike

Membre Premium

Matériel: Cuve automatique Brew Monk 30L ; Frigo thermorégulé + ispindel

36

Recettes

12

Abonnés

Recette Extra Stout Irlandaise

  • 28 décembre 2021
  • Style : Extra Stout Irlandaise
  • Méthode : Tout grain
  • Fermentation : Ale
  • Volume : 10.0 L
  • Efficacité d'empâtage : 75 %
  • Efficacité de la brasserie : 72.6 %

Densité initiale
1.058
Densité finale
1.015
Couleur
100 EBC
Amertume
43 IBU
Ratio IBU/DI
0.75
Alcool
5.6 %
Coût total
-

Céréales et sucres

Quantité Nom Malterie Forme Addition Couleur Proportions Coût total
2 kg Malt Pale Ale Malterie du Château Grains Empâtage 8 EBC 75.5 % -
300 g Flocons d'Orge Malterie du Château Grains Empâtage 3 EBC 11.3 % -
300 g Malt Orge Torréfié (Roasted Barley) Malterie du Château Grains Empâtage 1150 EBC 11.3 % -
50 g Malt Carafa I Weyermann Grains Empâtage 900 EBC 1.9 % -

Houblons

Quantité Nom Forme Alpha Addition Temps IBU Coût total
12 g Magnum Pellets 13.0 % Ébullition 60 minutes 43.3 -

Levures

Quantité Nom Laboratoire Forme Coût total
11 g S-04 SafAle English Ale DCL/Fermentis Sèche -

Efficacité d'empâtage : 75%

Ratio eau/grain de départ : 2.5 L/kg

pH : 5.4

  •  
    Concasser les grains
  •  
    Faire chauffer 14.1 L d'eau à 73.2°C
  •  
    Palier Saccharification à 66°C pendant 60 minutes
  •  
    Palier MASH OUT à 77°C pendant 10 minutes
  •  
    Filtrer et rincer les drêches avec 2.8 L d'eau à 75.0°C

Volume d'ébullition : 14.5 L

Temps d'ébullition : 60 minutes

Densité avant ébullition : 1.041

  •  
    Porter le moût à ébullition
  •  
    Ajouter les : 12 g de Magnum
  •  
    Minuteur 60 minutes
  •  
    Faire refroidir le moût

Primaire : 21 jours à environ 20.0°C

Carbonatation : 2.0 volumes

Source : Inspiré de la recette de "Sailor Stout"

  • 0
  • 1 dégustation
  • 0 commentaire

Photos

Dégustations

1 dégustation

Avis du brasseur

Excellente
Très bonne extra stout se buvant facilement.

Un goût se rapprochant de la Guinness avec des notes intenses de malt torréfié tirant sur le café. Un peu plus amer qu'une porter mais cette amertume est contrebalancée par les saveurs torréfiées

Une pétillance correct mais une absence de mousse, à voir dans le temps si la carbonatation continue ou non (dégustation 45 jours après embouteillage).

Discussions à propos de la recette

0 commentaire

Se connecter ou s'inscrire pour écrire un commentaire.