JulAmd

JulAmd

@julamd

Membre Premium

Homebrewer Bruxellois échappé des Ardennes Belges! Prêche aussi pour la Caisse à Outils et la Belgian Homebrewers Association

www.twitch.tv/lacaisseaoutilstv

99

Recettes

439

Abonnés

Recette Bière d'été rapide

  • 27 juillet 2022
  • Style : IPA Américaine
  • Méthode : Tout grain
  • Fermentation : Ale
  • Volume : 20.0 L
  • Efficacité d'empâtage : 75 %
  • Efficacité de la brasserie : 72.8 %

Densité initiale
1.051
Densité finale
1.013
Couleur
16 EBC
Amertume
52 IBU
Ratio IBU/DI
1.03
Alcool
5.0 %
Coût total
-

Une IPA simple et efficace quand on se rend compte que les stocks de la précédente s'évaporent comme neige au soleil.

Question corps : une base de malt pâle avec un peu de blé et de flocons d'orge pour donner de la substance à mâcher; pour de la charpente et un chouïa de rondeur, un peu de Red Active et une touche de malt cara. Servit avec un empâtage un peu chaud pour garder du corps, on cherche pas tant à faire une bière de soif pure qu'une IPA tout terrain.

Niveau houblon : simple, efficace et massif; on prend quatre houblons hyper originaux auquel personne n'avait jamais pensé avant : Amarillo, Citra, Mosaic, Simcoe, on en met 50g de chaque en hopstand, et puis comme j'avais pas envie de faire de dry hop à 10g/l avec des houblons déballés et emballés à plusieurs reprises et dans un fermenteur de base, j'ai fait un thé de houblon : porter 3l de moût de rinçage à ébullition, couper le feu et ajouter 50g d chaque puis mettre à refroidir avant d'ajouter à la bière. Résultat massif.

Question fermentation, j'avais de la kveik Voss sous la main, c'était une vague de chaleur et j'avais envie que ça aille vite (ya de l'EVJH dans l'air^^)

Après un brassage moins efficace que d'habitude, une fermentation rapide et efficace et une mise en bouteille en priant le dieu de l'oxydation, on attend le résultat d'ici quelques jours...

Céréales et sucres

Quantité Nom Malterie Forme Addition Couleur Proportions Coût total
3.5 kg Malt Pale Ale Vikings Grains Empâtage 9 EBC 76.1 % -
500 g Flocons d'Orge Dingemans Grains Empâtage 3 EBC 10.9 % -
300 g Malt Froment Blanc Malterie du Château Grains Empâtage 4 EBC 6.5 % -
200 g Red Active Malt Vikings Grains Empâtage 40 EBC 4.3 % -
Sorte de Munich sous stéroïdes toujours enzymatique malgré ses 40EBC
100 g GoldSwaen Classic The Swaen Grains Empâtage 120 EBC 2.2 % -
équivalent CaraMunich II/ Cara120

Houblons

Quantité Nom Forme Alpha Addition Temps IBU Coût total
10 g Magnum Pellets 12.0 % Ébullition 60 minutes 16.9 -
50 g Amarillo Pellets 9.2 % Hors flamme 10 minutes / 85°C 6.7 -
50 g Simcoe Pellets 13.0 % Hors flamme 10 minutes / 87°C 11.3 -
50 g Mosaic Pellets 12.3 % Hors flamme 10 minutes / 85°C 8.9 -
50 g Citra Pellets 12.0 % Hors flamme 10 minutes / 85°C 8.8 -
50 g Amarillo Pellets 9.2 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
50 g Simcoe Pellets 13.0 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
50 g Mosaic Pellets 12.3 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
50 g Citra Pellets 12.0 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
Houblonnage à cru : 10.00 g/l

Levures

Quantité Nom Laboratoire Forme Coût total
1 paquets - Voss Kveik Lallemand (LalBrew) Sèche -

Eau - Profil cible

Ca2+ Mg2+ Na+ SO42- Cl- HCO3-
140.0 30.0 14.0 120.0 35.6 345.6

Efficacité d'empâtage : 75%

Ratio eau/grain de départ : 2.5 L/kg

pH : 5.4

  •  
    Concasser les grains
  •  
    Faire chauffer 18.5 L d'eau à 75.5°C
  •  
    Palier Saccharification à 68°C pendant 60 minutes
  •  
    Palier Désactivation des enzymes à 76°C pendant 10 minutes
  •  
    Filtrer et rincer les drêches avec 12.3 L d'eau à 75.0°C

Volume d'ébullition : 26.7 L

Temps d'ébullition : 60 minutes

Densité avant ébullition : 1.039

  •  
    Porter le moût à ébullition
  •  
    Ajouter les : 10 g de Magnum
  •  
    Minuteur 60 minutes
  •  
    Éteindre la source de chaleur
  •  
    Ajouter les : 50 g de Amarillo, 50 g de Simcoe, 50 g de Mosaic, 50 g de Citra
  •  
    Minuteur 10 minutes
  •  
    Faire refroidir le moût

Primaire : 2 jours à environ 35.0°C

Secondaire : 7 jours à environ 25.0°C

Garde en bouteille : 10 jours à environ 20.0°C

Carbonatation : 2.2 volumes

  • 3
  • 1 dégustation
  • 11 commentaires

Dégustations

1 dégustation

Avis du brasseur

Bonne
👀 C'est une bière très trouble, chargée de matière, presqu'opaque. Pas encore une NEIPA mais déjà un bon répulsif à boomer, dirait-on. Elle est un peu plus foncée et trouble que prévue ce qui lui donne un petit aspect de NEIPA en phase de s'oxyder mais on croise très fort les doigts.
👃 L'arôme dominant, c'est un gros tropical (mangue, passion) et agrumes (oranges) puis quelques notes de céréales et de pin, par contre pour une bière qui utilise 20g/l de houblons aromatique, on aurait espéré avoir quelque chose de plus puissant, mais ce sont les limitations quand on travail en 20l et à pression ambiante. N'empêche que les arômes sont bien là et qu'elle fait bien son travail.
👅 En bouche, c'est amer, bien comme il faut, corpulant et ça tapisse bien la bouche. Le fruité reste présent et le céréal gagne un peu de terrain. La finale est amère et fruitée, la longueur est correcte.
En gros, je voulais une IPA d'été prète rapidement et qui fasse bien le travail : être fruitée, amère, rafraîchissante et goûtue, et ça, c'est réussi. Bon,ça a pris 400g de houblon, mais au BHA, on commande par 500g et ce serait bien dommage de laisser ça vieillir !

Discussions à propos de la recette

11 commentaires

  • 3 août 2022

    IPA ou NEIPA ça ne me tente pas!

    • JulAmd 3 août 2022

      Ooook ? Cool pour toi, j'imagine.

  • 21 août 2022

    Merci pour la recette et les commentaires, c'est typiquement le genre de bière que je cherchais à produire, ça passe direct en favori ! :)
    Le "répulsif à boomers" m'a beaucoup fait rire

    • JulAmd 22 août 2022

      Moi aussi :D Mais ce commentaire sortait tellement de nul part :D
      J'ai mit la bière en minikeg (plus facile pour éviter l'oxydation) et c'est juste nickel pour s'en tirer un petit galopin de temps en temps comme bière de soif :)

  • Hervé 21 sept. 2022

    Hello, petite question sur le minikeg que tu évoques : tu peux garder cette bière combien de temps dans ce contenant, en te servant de temps en temps, sans soucis de qualité tu penses ? Merci !

    • JulAmd 22 sept. 2022

      Un certain temps. Là je suis toujours sur le premier fût (EVJH reportée^^) et pas de signe de dégradation. Il y a juste parfois de très légères pertes de gaz qui font qu'il faut remplacer la cartouche en cas d'utilisation prolongée, mais un peu de vaseline alimentaire (le même genre qu'on met déjà sur les corny kegs et autres fûts pro) fait l'affaire.

  • 20 avr. 2023

    Merci pour la recette je m'en suis inspiré pour finir mes restes avec comme aromatiques : Citra/El Dorado/Mosaic et comme amérisant du Lunga en cônes du jardin (https://listehoublon.fr/les-houblons/lunga/)
    Sur le malt j'avais du Pale Ale, de l'avoine et des flocons de froments donc pas vraiment comme toi mais je voulais une confirmation des quantité/temps de houblonnage, d'ailleurs tu fais 6 jours de dry hop, est-ce que ça améliore de laisser après les 2 premiers jours ?
    Et aussi ma Voss travaille pas vraiment à 30 degrés (plutôt 25), je sais pas à quel point c'est problématique.

    • JulAmd 21 avr. 2023

      Ma Voss travaille pas à 30°C non plus, elle travaille à 40°C :D (tu refroidis moins, tu pitches, la levure part dans l'heure parce que c'est une kveik :D et tu entoures le fermenteur d'une couverture; avec l'exothermie de la fermentation, ça tiendra la bière suffisamment chaude pendant les deux jours que dure la fermentation)
      J'ai laissé 6 jours pour le dry-hop parce que c'est le régleage de base. En général je mets mes houblons 5-6 jours avant le cold-crash et la mise en bouteille ; 2 jours, ça me paraît très court (et de toute façon, je ne retire pas mes houblons, ils flottent librement dans la bière). Et pour les quantités, bah que veux tu que je te dise ?

    • JulAmd 21 avr. 2023

      Ah, et j'ai pas vraiment fait de dry hop mais un thé de houblon (porter à ébullition 2-3l de moût gardé à part, puis couper le feu dès qu'il bout; ajouter les houblons, fermer la casserolle pour ne pas laisser les arômes s'évaporer, puis ajouter à la bière une fois que c'est refroidit)

    • 23 avr. 2023

      Ah oui 40° carrément ! merci pour la technique j'aurais dû y penser !
      Du coup le thé de houblons extrait de l'amertume et remonte encore plus l'IBU que ce que Littlebock prédit ?

    • JulAmd 24 avr. 2023

      Les levures kveik adorent tourner à (très) haute température ! Va à 35°C si 40 te fait peur mais n'hésite pas à dépasser les 30°C; et bien nourrir (nutriments complets qui contient du zinc, les kveik ont un fort besoin de zinc) et bien oxygéner !
      Oui, le thé de houblon va ajouter un peu d'IBU. Pas beaucoup parce que la température baisse rapidement (d'autant plus que dans mes souvenirs, j'avais mit le thé à 60°C pour remonter un peu la température :D), mais bon, sur une IPA ça fait pas de tord, d'autant plus que Littlebock utilise la formule Tinseth qui surestime les IBU (en fait les trois formules communément utilisées prédisent des IBU plus hauts que ce qu'une analyse ne mesurera).
      Le gros intérêt du thé de houblon, c'était d'empêcher l'oxydation (en tout cas de la diminuer).

Se connecter ou s'inscrire pour écrire un commentaire.