Recette Short and Shoddy NEIPA

  • 9 octobre 2020
  • Style : IPA Américaine
  • Méthode : Tout grain
  • Fermentation : Ale
  • Volume : 20.0 L
  • Efficacité d'empâtage : 61 %
  • Efficacité de la brasserie : 59.8 %

Densité initiale
1.067
Densité finale
1.019
Couleur
9 EBC
Amertume
50 IBU
Ratio IBU/DI
0.76
Alcool
6.3 %
Coût total
-

*** Brassée le 17/10/2020 ***

Description à venir.
Article sur le short and shoddy : https://brulosophy.com/projects/short-shoddy/

Céréales et sucres

Quantité Nom Malterie Forme Addition Couleur Proportions Coût total
5 kg Malt Pilsen 2RP Les Maltiers Grains - 3 EBC 66.7 % -
500 g Malt Carapils Weyermann Grains - 4 EBC 6.7 % -
500 g Malt Froment Blanc Malterie du Château Grains - 4 EBC 6.7 % -
500 g Flocons d'Orge Malterie du Château Grains - 5 EBC 6.7 % -
500 g Flocons d'Avoine Grains - 1 EBC 6.7 % -
500 g Flocons de Froment Grains - 3 EBC 6.7 % -

Houblons

Quantité Nom Forme Alpha Addition Temps IBU Coût total
50 g Sabro Pellets 14.8 % Hors flamme 30 minutes / 80°C 13.6 -
50 g Mosaic Pellets 12.3 % Hors flamme 30 minutes / 80°C 11.3 -
50 g El Dorado Pellets 15.0 % Hors flamme 30 minutes / 80°C 13.8 -
50 g Simcoe Pellets 13.0 % Hors flamme 30 minutes / 80°C 12 -
50 g Sabro Pellets 14.8 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
35g en primaire (biotransformation) et 15g en secondaire
50 g Simcoe Pellets 13.0 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
35g en primaire (biotransformation) et 15g en secondaire
50 g Mosaic Pellets 12.3 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
35g en primaire (biotransformation) et 15g en secondaire
50 g El Dorado Pellets 15.0 % Houblonnage à cru 6 jours 0 -
35g en primaire (biotransformation) et 15g en secondaire
Houblonnage à cru : 10.00 g/l

Levures

Quantité Nom Laboratoire Forme Coût total
11 g S-33 SafBrew Ale DCL/Fermentis Sèche -

Brew In A Bag (sans rinçage)

Efficacité d'empâtage : 61%

Ratio eau/grain de départ : 2.5 L/kg

pH : 5.4

  •  
    Concasser les grains
  •  
    Faire chauffer 18.8 L d'eau à 75.5°C
  •  
    Palier Monopalier à 68°C pendant 25 minutes
  •  
    Filtrer

Volume d'ébullition : 23.3 L

Temps d'ébullition : 25 minutes

Densité avant ébullition : 1.059

  •  
    Porter le moût à ébullition
  •  
    Éteindre la source de chaleur
  •  
    Ajouter les : 50 g de Sabro, 50 g de Mosaic, 50 g de El Dorado, 50 g de Simcoe
  •  
    Minuteur 30 minutes
  •  
    Faire refroidir le moût

Primaire : 21 jours à environ 19.0°C

Carbonatation : 2.2 volumes

  • 3
  • 1 dégustation
  • 7 commentaires

Photos

Dégustations

1 dégustation

Avis du brasseur

Excellente
Première expérience d'un brassage "short and shoddy", avec un temps d'empâtage et d'ébullition réduit, et sans rinçage (https://brulosophy.com/projects/short-shoddy/).
C'est une expérience totalement réussie. On est sûr une explosion de saveurs exotiques, tropicales, légèrement citronnées, équilibrée par une bière maltée au delà de mes espérances. Côté apparence, la robe est jaune claire sans trace d'oxydation, coiffée d'une mousse abondante, crémeuse et tenace. Un résultat fruité à l'excès, sucré mais pas trop, et malté comme il faut. Seul bémol sur un hop-burn qui venait clairement gâcher la dégustation sur le long terme, à cause d'un mauvais soutirage ayant généré un dépôt trop important de houblon/levure au fond des bouteilles. Néanmoins, je ne sais pas si l'affinage en cave à des températures relativement basses a contribué à affiner le produit et/ou à faire flocculer les résidus responsables du hopburn, en tout cas ce dernier n'est pratiquement plus perceptible, et les arômes s'en retrouvent décuplés. Une bière tout simplement excellente !

Discussions à propos de la recette

7 commentaires

  • Entoine 13 nov. 2020

    hello LaChistole.
    Très intrigué par cette méthode de brassage. Tu as gouté ou pas encore ? Tu fais une carbo forcée ?
    As-tu obtenu ta gravité initiale théorique ? et en gravité finale ça donne quoi ?

    Tiens moi au courant
    Merci
    Antoine

    • LaChistole 13 nov. 2020

      Salut Entoine,

      Je l'ai conditionné y'a une semaine avec un sucrage à 5g/L (donc pas de carbo forcée). Dans ce style pas besoin de sucrer au delà : l'effervescence à outrance a tendance à nuire à la perception des arômes fruités que l'on recherche dans une NEIPA (c'est mon avis). Puis comme j'ai rempli les bouteilles à ras bord pour éviter l'oxydation, il est préférable de moins sucrer qu'à l'accoutumée. Donc je n'ai pas eu l'occasion de goûter la bière finie, en tout cas en sortie de seau, c'était déjà incroyablement bon : une explosion d'arômes de fruits exotiques, avec un aspect malté plus marqué que ma précédente NEIPA https://www.littlebock.fr/recettes-bieres/14408/nom/neipa-citra-amarillo-rakau-sabro-juicy-neipa. Donc en termes de qualité, pour le moment, je ne vois aucune différence, si ce n'est mieux.

      Par rapport à ma DI, j'étais un peu au dessus de ce que j'avais prévu, mais rien de particulier à déclarer. En DF, idem, 1023 au lieu de 1020, ce qui est certainement lié à une température d'empatage un peu plus élevée que celle indiquée dans la recette (j'étais plutôt autour de 69-70 degrés).

      Je ferais un retour sur la dégustation finale de toute manière, mais pour l'instant c'est un sans faute pour une bière brassée en 2h30 nettoyage inclus ! N'hésite pas si t'as d'autres questions, je me ferais un plaisir d'y répondre :-)

      LaChistole

    • Entoine 13 nov. 2020

      Merci pour ton retour.
      Je dois dire que 2h30 nettoyage compris, ça laisse rêveur... Je peine à passer en dessous de 6h pour un brassage complet.
      Par curiosité, tu utilises quoi comme matériel.

      Je pense que je vais me tenter ta recette bientôt, d'autant plus qu'il ne me manque que le Sabro comme houblon. J'ai tout le reste en stock :)

      Antoine

    • LaChistole 13 nov. 2020

      Je brasse en BIAB dans une cuve inox brewferm 35L fond sandwich, avec pour système de chauffe un brûleur à gaz assez classique.

      Dans le cas du "short and shoddy", j'empâte et je fais bouillir dans la même cuve. A la fin de l'empâtage, je retire le sac, je pose une grille sur la cuve, et je pose le sac dessus en pressant avec le couvercle de ma marmite (sinon les pertes sont immenses puisqu'il n'y a aucun rinçage). Pendant ce temps, je remets le brûleur en route pour démarrer l'ébullition le plus tôt possible. J'houblonne au hopback inox.

      Je refroidis au serpentin en cuivre en créant un tourbillon constant avec une spatule pour accélérer processus : environ 5min pour tomber à 23°C en hiver pour un moût de 25L, et environ 10 quand il fait un peu plus chaud (je brasse en extérieur)

      Et pour la fermentation, j'alterne entre fermenteur inox et plastique quand le premier n'est pas disponible ! Voilà c'est une installation (très) rudimentaire, mais qui me permet de maintenir mes températures d'empâtage et de fermentation quasi constante, de monter en ébullition facilement et de refroidir très rapidement ! Donc parfait pour du short and shoddy ou brassage classique, mais pas viable pour des brassins plus volumineux :-)

      Cool si tu testes la recette, tu me feras un retour !

      LaChistole

    • Entoine 13 nov. 2020

      Merci pour toutes ces infos ! Très clair et précis. Je n'atteindrais probablement pas ton timing du fait du nettoyage (je suis en klarstein 30L, c'est un peu chiant à nettoyer). Mais je vais tenter de tendre vers un brassage en moins de 3h !

      Je ne manquerais pas de te faire un retour dès que je l'aurais brassé. Encore merci.
      Antoine

  • RocketPixel 2 janv. 2021

    Hello,
    Superbe recette sur le papier, j'ai très envie de la tester!
    Par contre question idiote:
    Tu es à 18,8L à l'empatage et 23,3L en volume d'ébullition sans rinçage, je rate un truc ?

  • LaChistole 2 janv. 2021

    Salut RocketPixel,

    En effet c'est une donnée erronée. J'ai utilisé l'outil de calcul d'empatâge sans rinçage de littlebock et j'ai oublié de partager le résultat. J'étais environ à 33L de volume d'empatâge, merci pour la remarque :-)

    Bon brassage !
    LaChistole

Se connecter ou s'inscrire pour écrire un commentaire.