Recette Weissbier Mandarina

  • 30 avril 2021
  • Style : Weissbier
  • Méthode : Tout grain
  • Fermentation : Blé
  • Volume : 16.0 L
  • Efficacité : 72%

Densité initiale
1.050
Densité finale
1.015
Couleur
6 EBC
Amertume
15 IBU
Ratio IBU/DI
0.31
Alcool
4.6 %

Je souhaitais faire une blanche avec un goût acidulé et des arômes d’agrumes. Le nom Bavarian mandarina m’inspirait, en plus d’être bon marché.

La recette est assez simple: peu d’ingrédients différents et en mono palier.

Très content du résultat !

Céréales et sucres

Quantité Nom Malterie Forme Addition Couleur Proportions
1.8 kg Malt de blé clair Weyermann Grains Empâtage 4 EBC 51.4 %
1.7 kg Malt Pilsner Weyermann Grains Empâtage 2 EBC 48.6 %

Houblons

Quantité Nom Forme Alpha Addition Temps IBU
20 g Saaz Pellets 3.7 % Ébullition 60 minutes 12.6
20 g Mandarina Bavaria Pellets 9.1 % Hors flamme 5 minutes 2.9
60 g Mandarina Bavaria Pellets 9.1 % Houblonnage à cru 3 jours 0
3 jours avant garde à froid 2 jours puis mise en bouteille
Houblonnage à cru : 3.75 g/l

Levure

Quantité Nom Laboratoire Forme
6 g WB-06 Safbrew Wheat DCL/Fermentis Sèche

Efficacité : 72%

Ratio eau/grain de départ : 5.1 L/kg

pH : 5.4

  •  
    Concasser les grains
  •  
    Palier Empâtage BIAB à 66°C pendant 60 minutes
  •  
    Filtrer et rincer les drêches avec 4.5 L d'eau à 75.0°C

Empatage en BIAB mais ma cuve n'est pas assez grande, je rince la maiche avec 5 litres chauffée à 75°C

Volume d'ébullition : 19.2 L

Temps d'ébullition : 60 minutes

Densité avant ébullition : 1.042

  •  
    Porter le moût à ébullition
  •  
    Ajouter les : 20 g de Saaz
  •  
    Minuteur 60 minutes
  •  
    Éteindre la source de chaleur
  •  
    Ajouter les : 20 g de Mandarina Bavaria
  •  
    Minuteur 5 minutes
  •  
    Faire refroidir le moût

Primaire : 7 jours à environ 21.0°C

Secondaire : 7 jours à environ 21.0°C

Garde en bouteille : 14 jours à environ 20.0°C

Carbonatation : 2.2 volumes

  • 0
  • 1 dégustation
  • 0 commentaire

Photos

Dégustations

1 dégustation

Avis du brasseur

Bonne
En bouche, on sent le malt à la première gorgée, puis vêla disparaît au profit des arômes acidulés d’agrumes ! Ideale pour les après midi ensoleillés !

Je pense qu’on peut améliorer encore les saveurs avec un dry hop plus important et diminuer légèrement l’amertume avec un décalage du saaz (peut être 50-55 minutes au lieu de 60).

Discussions à propos de la recette

0 commentaire

Se connecter ou s'inscrire pour écrire un commentaire.